30 novembre 2007

Un député suisse reçoit volontairement une décharge de Taser

rue89_logo

Un député suisse reçoit volontairement une décharge de Taser

                                   

      

Alors que le Taser est au centre d’une polémique depuis qu’un ressortissant polonais est mort dans un aéroport canadien, peu de temps après avoir été la cible de deux tirs de cette arme, Yvan Perrin, un député de la droite xénophobe suisse (UDC), s’est délibérément fait tirer dessus au Taser, mercredi à Paris, pour démontrer tant l'efficacité que l'absence de dangerosité de l'arme. (Voir la vidéo.)



La société Taser France s'est évidemment associée à cette démonstration. Yvan Perrin a évoqué, après la décharge un impact "très désagréable, mais très efficace". S'il n'avait pas été retenu par deux membres de l'entreprise, il serait tout de même lourdement tombé, le haut du corps paralysé et les jambes ramollies.

Lors de la dernière campagne électorale en Suisse, ce député, qui est aussi inspecteur de police, s’était prononcé pour l’utilisation des pistolets Taser afin de reconduire de force à la frontière les étrangers expulsés.

Le Taser ne fait pourtant pas l'unanimité en Suisse. Egalement présente à Paris, la députée écologiste Anne-Catherine Menétrey, est opposée à cette mesure. Elle a dénoncé le risque de "banalisation de cet instrument" lié à ce genre de démonstration.

Sans compter que le comité de l’ONU contre la torture vient par ailleurs de rendre un avis selon lequel son utilisation constituait "une forme de torture" et pouvait "même provoquer la mort"

Posté par ERICCITOYEN à 17:58 - - Permalien [#]