26 février 2008

Municipales (5) : on ne change pas un programme qui gagne !

Municipales (5) : on ne change pas un programme qui gagne !

Entre 2001 et aujourd'hui, Richard Dell'agnola, député-maire UMP de Thiais (Val de Marne) n'a pas changé. Son programme non plus. La preuve par l'image.



Municipales (5) : on ne change pas un programme qui gagne !

 

Richard Dell'agnola, député-maire UMP de Thiais (Val de Marne) est élu à la tête de sa ville depuis 1983. Le secret d'une telle longévité ? Un programme en béton. Indestructible. D'ailleurs, à quelques détails près, il est quasiment le même cette année qu'en 2001, comme vous pourrez les constater sur les extraits que nous en publions. Bien entendu, Richard Dell'agnola s'en défend sur son blog, et affirme avoir seulement « fait le choix de conserver la même charte graphique et la même présentation », « pour des raisons de cohérence et de continuité dans la communication ». Quant au contenu, il compterait aujourd'hui 41% de proposition nouvelles. Ce qui signifie que 59% sont des vieilles promesses non tenues ! Devant tant d'honnêteté, on ne peut que s'incliner… et inviter les internautes à jouer au jeu des erreurs : qu'est-ce qui a changé à Thiais en sept ans ?




Réponse : la cravate du maire.

Réponse : la cravate du maire.

 


Quelques exemples de la constance du maire de Thiais dans ses propositions :

Quelques exemples de la constance du maire de Thiais dans ses propositions :

 


Municipales (5) : on ne change pas un programme qui gagne !

 

En 2008, Thiais occupe toujours la même « position stratégique », raison pour laquelle la ligne 7 doit être prolongée et le tramway installé sur la RN7. Différence considérable : le développement des pistes cyclables ne fait plus partie du « plan de développement urbain » mais tombe sous le chapitre « sécurité routière ». Un détail qui change... pas grand chose.


Municipales (5) : on ne change pas un programme qui gagne !

 

Comme c'est court, 7 ans : depuis les dernières municipales, le maire n'a même pas eu le temps de réaliser l'éclairage du parking du Palais Omnisports, de réhabiliter le gymnase Charles-Péguy, ou de développer des classes sportives au collège Albert Camus !


Mardi 26 Février 2008 - 00:23

Bénédicte Charles avec Sylvain Lapoix

Posté par ERICCITOYEN à 12:30 - - Permalien [#]