25 février 2008

"Trimaille nous a roulé dans la farine"

http://mulhouse2008.dna.fr/?Trimaille-nous-a-roule-dans-la

"Trimaille nous a roulé dans la farine"

Par Jean-François Ott (10h02)       

                      

 

Réaction d’un colistier UPM : « Trimaille nous a roulé dans la farine ! »

Les colistiers de « Union pour Mulhouse » se sont réunis jeudi dernier au Cercle du Lerchenberg et ont vivement regretté l’attitude de Philippe Trimaille, tête de liste de l’UPM, qui a annoncé son retrait pour rejoindre la liste de Jean-Marie Bockel. « M. Trimaille vient annoncer à la trentaine de colistiers présents qu’il a eu une entrevue à 18 h ce jour avec Jean-Marie Bockel qui lui aurait proposé une place sur sa liste en remplacement de Jean-Paul le Jardinier non éligible comme par hasard » explique Jean-Claude Freitag, colistier de l’UPM. « Surprise générale et manifestation d’hostilités et de réprobations générales. Un colistier quitte la salle écoeuré au bout de cinq minutes. Il nous explique qu’il en avait assez d’être toujours dans l’opposition depuis six ans et que M. Bockel faisait toujours la sourde oreille avec mépris et dédain à ses propositions constructives pour le bien des Mulhousiens. Je doute personnellement qu’il sera, à l’avenir, entendu si la lite Bockel est réélue. Il a essayé de nous convaincre qu’il ferait un meilleur travail en agissant de l’intérieur, mais a demandé à chaque colistier de donner son avis. La grande majorité des colistiers étaient contre cette idée et jusqu’à 22 h, M. Trimaille continuait à nous mener en bateau faisant croire que sa décision n’était pas encore prise, qu’il nous en ferait part le 15 février alors qu’il avait donné sa réponse le soir-même à M. Bockel, à 18 h 30, contre un poste d’adjoint au Commerce et à l’Artisanat et un poste de conseiller communautaire comme nous devions l’apprendre le lendemain par des indiscrétions. Yves Kettler, conseiller municipal sortant, également présent, est intervenu dans les débats en affirmant qu’il conduirait la liste Union pour Mulhouse si Trimaille se rallirait à M. Bockel sous les applaudissements. Un colistier a de suite pris des photos pour un trombinoscope, mais aussi pour immortaliser cette mémorable soirée de trahison pour aller à la soupe. J’espère que les Mulhousiens excédés par ces magouilles se souviendront le 9 mars prochain des manoeuvres politiciennes de Bockel, des hommes politiques qui ne pensent qu’à leurs fauteuils et leurs indemnité... » termine Jean-Claude Freitag, un colistier déçu.

       

Posté par ERICCITOYEN à 10:33 - - Permalien [#]