03 février 2008

SARKOZY-BRUNI Les détails sur le mariage émergent dans la presse


 

SARKOZY-BRUNI

     

Les détails sur le mariage émergent dans la presse

NOUVELOBS.COM | 03.02.2008 | 12:06

Réagissez à l'article 46 réactions

Le chef de l'Etat et la chanteuse se sont mariés samedi à 11h à l'Elysée "dans la plus stricte intimité", sans photographe. Le couple aurait ensuite passé la nuit de noces à la Lanterne, à Versailles.

Le président Nicolas Sarkozy et l'ex-mannequin et chanteuse Carla Bruni

Le président Nicolas Sarkozy et l'ex-mannequin et chanteuse Carla Bruni

(c) Reuters

Au lendemain du mariage entre Carla Bruni et Nicolas Sarkozy, plusieurs médias évoquent dimanche 3 février les circonstances de cette union gardée secrète jusqu'au dernier moment.
"Mme Carla Bruni-Tedeschi et M. Nicolas Sarkozy annoncent qu'ils se sont mariés ce matin en présence de leurs familles dans la plus stricte intimité", a fait savoir samedi l'Elysée dans un bref communiqué.
La présidence officialisait ainsi une information déjà confirmée depuis plusieurs heures par le maire du VIIIe arrondissement de Paris François Lebel, qui avait célébré à 11h à l'Elysée et dans la plus grande discrétion le mariage civil de Nicolas Sarkozy, 53 ans, et de l'ex-mannequin devenue chanteuse, âgée de 40 ans.
"J'ai marié deux électeurs du VIIIe arrondissement, qui habitent 55, rue du Faubourg Saint-Honoré", a-t-il affirmé sur Europe-1, précisant que la cérémonie s'était déroulée dans un salon au "premier étage" de l'Elysée en présence d'une "vingtaine de personnes", "la famille proche" et "quelques amis".

Une trentaine d'invités

Selon Le Parisien et le Journal du Dimanche, les témoins de Nicolas Sarkozy étaient Nicolas Bazire, directeur adjoint du groupe LVMH, ancien directeur de cabinet d'Edouard Balladur, et Mathilde Agostinelli, directrice de la communication du groupe Prada et amie de Cécilia Sarkozy. Carla Bruni avait, elle, choisi les comédiennes Farida Khelfa et Marine Delterme.
Autres personnes invitées : Valeria Bruni-Tedeschi, la sœur de la mariée, et sa mère Marisa, son père et sa compagne, Andrée Sarkozy, la mère du président, l'acteur Vincent Perez, ami de Carla, les fils Sarkozy... En tout, une trentaine de proches ont assisté à la cérémonie qui a duré dix minutes, sans aucun photographe.
Carla Bruni était en blanc, vêtue d'une robe Hermès. Nicolas Sarkozy était lui en costume sombre et cravate.

Nuit de noces à la Lanterne

Selon LCI, Nicolas Sarkozy et sa nouvelle épouse ont passé leur nuit de noces à la Lanterne, la résidence dévolue au chef de l'Etat français à Versailles. "Un ballet de voitures pouvait être aperçu depuis l'entrée de la propriété, mais aucune information n'a filtré sur la soirée ni sur le nom des invités", peut-on lire sur le site de la chaîne.
Elu en mai dernier, Nicolas Sarkozy, père de trois enfants, est le premier président de la Ve République à se marier en exercice, après avoir été le premier à divorcer pendant son mandat, séparation officialisée le 18 octobre dernier. Carla Bruni devient ainsi la troisième épouse du chef de l'Etat.
Avant lui, seul le président Gaston Doumergue s'était marié à l'Elysée, en 1931.

"C'est du sérieux"

C'est le 15 décembre dernier que Nicolas Sarkozy et Carla Bruni avaient pour la première fois été photographiés ensemble, dans les allées de Disneyland Paris. Selon le publicitaire Jacques Séguéla, le couple s'était rencontré lors d'un dîner qu'il avait organisé en novembre.
Alors que l'Elysée se refusait à tout commentaire, l'idylle alimentait la presse people depuis plusieurs semaines, le couple ayant passé de très médiatiques vacances en Egypte la semaine de Noël, puis en Jordanie début janvier. Une médiatisation apparemment peu appréciée par les Français, qui a coïncidé avec une chute brutale de Nicolas Sarkozy dans les sondages.
Interrogé le 8 janvier, Nicolas Sarkozy avait lâché: "vous l'avez compris c'est du sérieux" avec Carla Bruni. Quant à un mariage, "il y a de fortes chances que vous l'appreniez quand ce sera déjà fait".

Préparatifs dans le plus grand secret

Effectivement, les préparatifs, lancés depuis "une dizaine de jours" selon François Lebel, ont eu lieu dans le plus grand secret. Le code civil prévoit une dérogation qui permet de ne pas publier les bans -assurant ainsi la confidentialité de l'union- "pour des causes graves".
"Il ne voulait pas faire de mariage à la mairie à cause de vous, des médias (...) parce qu'il ne voulait pas que vous lui reprochiez de mettre encore sa vie privée en avant", a expliqué sur RTL le député des Hauts-de-Seine, Patrick Balkany. "Ils sont très heureux et très amoureux" et "ils ont considéré que le meilleur moyen d'être heureux et d'être tranquilles, c'est de se marier". (avec AP)

Posté par ERICCITOYEN à 16:14 - - Permalien [#]