14 janvier 2008

Benoît XVI célèbre une messe empruntant au rite ancien

lemondefr_grd

Le pape Benoît XVI, au Vatican, le 14 novembre 2007. | AP/PLINIO LEPRI

AP/PLINIO LEPRI

Le pape Benoît XVI, au Vatican, le 14 novembre 2007.

          

Benoît XVI célèbre une messe empruntant au rite ancien

         

LE MONDE | 14.01.08 | 11h14  •  Mis à jour le 14.01.08 | 11h14

Faut-il y voir un nouveau signe adressé à la frange la plus conservatrice de l'Eglise catholique ? Célébrant la messe dominicale dans la chapelle Sixtine, à Rome, dimanche 13 janvier, le pape Benoît XVI a utilisé un autel ancien placé contre le mur, tournant à plusieurs reprises le dos aux fidèles, selon un rite qui n'avait plus été observé en public par un pape depuis le concile Vatican II (1962-1965).

 

Dans ce lieu, le pape Jean-Paul II célébrait la messe devant un autel installé sur une plate-forme mobile face à l'assemblée. Selon le Vatican, cité par l'agence Reuters, l'autel ancien a été utilisé par Benoît XVI pour respecter la beauté et l'harmonie du lieu. Le pape a célébré la messe en italien.

En juillet 2007, le pape avait publié un motu proprio (décret personnel) libéralisant la messe selon le rite ancien, donnant ainsi un gage aux traditionalistes du catholicisme qui font de la messe en latin, célébrée dos à l'assemblée, un symbole de leur hostilité aux changements de Vatican II : reconnaissance de la liberté religieuse, dialogue œcuménique et interreligieux, ouverture de l'Eglise…

Quelques mois plus tôt, en mars, le pape avait affiché des positions particulièrement conservatrices sur la vie et les rites de l'Eglise. Il y rappelait le caractère obligatoire du célibat des prêtres et l'interdiction de sacrements faite aux divorcés remariés.

Intervenant régulièrement dans les débats de société depuis son élection, le pape s'est aussi vivement opposé à des réformes engagées en Italie, en Espagne ou en Pologne sur le pacs, l'interruption volontaire de grossesse, la loi accélérant les procédures de divorce, l'euthanasie ou les manipulations sur les embryons.

Stéphanie Le Bars

Posté par ERICCITOYEN à 14:20 - - Permalien [#]